Les véganes tous des bizarres!

Maurine Marchal – Wendy Wilmus – Aline Tamò (1ère NPSC)

Le 20 septembre 2016…

– Premier contact avec les boîtes à clichés réalisées par la RTBF et par les anciens élèves de l’école.
– Explication du terme « boîte à cliché » et du contenu.

·•●oOOo●•·

Le 16 novembre 2016…

– Réalisation du groupe pour la réalisation du projet.
– Questionnement sur les différents thèmes imposés en réalisant une recherche sur les clichés existants.

Nos recherches

La précarité, vulnérabilité ??? « Ils ont qu’ à travailler » « CPAS? Facilité » Les SDF choisissent d’aller à la rue. « Ils n’ont qu’ à s’intégrer » « Moi je travaille, je gagne la même chose qu’eux alors qu’ils ne font rien »

Familles homo, monoparentales ??? Mauvaise éducation? Il « faut » deux repères. « Si tes deux parents sont homos, tu vas le devenir » « Comment elle/il peut éduquer son fils seul? » L’enfant d’un couple homo va automatiquement être malheureux (jugement) « Ils ne s’occupent pas bien de leurs enfants » « Des homos ne devraient pas être autorisés à avoir des enfants »

La simplicité volontaire, colibri ??? Familles Véganes : mauvaise éducation? Danger pour les enfants? « Ils ne veulent pas évoluer dans la société » « Ils nous énervent avec leurs compostes, leurs décisions, … » « Je m’en fout de la planète, je ne serai plus là » « Ils se privent des bonnes choses »

Nos réflexions

– La thématique « la simplicité volontaire, colibri » nous a interpellé car nous avions vu auparavant un article de presse parlant des véganes et de leur éducation. Ce cliché entrait dans la thématique car c’est un mode de vie alternatif qui est de plus en plus diffusé dans les médias.
– Parmi les thématiques proposées, nous trouvions intéressant de développer ce sujet rarement approfondi après la diffusion du film « Demain » en cours.

·•●oOOo●•·

Le 18 novembre 2016…

– Trois clichés ont été retenus par les professeurs de notre cours :
➊ L’habit ne fait pas le pauvre.
➋ On a tous besoin d’un père et d’une mère.
➌ Les écolos, véganes… tous des bizarres.
➜ Nous avons dû choisir un cliché et nous avons retenu le troisième.
➜ Ensuite, nous avons développé tous les clichés de la thématique choisie et fait une recherche en bibliothèque.

Nos recherches

Thématique 3 : la simplicité volontaire et autres modes
de vie alternatifs.
« Les agriculteurs nous empoisonnent » : généralité sur base de certains agriculteurs qui utilisent des produits toxiques, pesticides pour un meilleur rendement contrairement à d’autres. Non, tous les agriculteurs ne nous empoisonnent pas tous.

« Les humains sont faits pour manger de la viande » ; sans viande, on se met en
danger : ce cliché est basé sur les personnes qui ne pratiquent pas correctement le régime végétarien. En générale, ce sont ceux qui sont mal renseignés et ne se préoccupent pas de leurs besoins nutritifs. Ce qui provoque une carence. Non, si l’on respecte nos besoins, nous ne sommes pas en danger. Est-ce que ceci est prouvé scientifiquement ?

« Les écolos sont dans un autre monde/ vivre sans télé, wifi, c’est passer pour des
intellos » : c’est un cliché qui nous fait penser qui nous fait penser qu’être connecté est indispensable pour vivre, être intégré à la société. Non, certains vivent « bien » sans ces technologies. Étant donné que la plupart des choses fonctionnent avec la technologie, est-ce que ça sera possible de vivre sans dans quelques années ?
« Vivre en autarcie, c’est la préhistoire » : les gens pensent que ce mouvement n’ évolue pas avec la société et sont restés au temps de la préhistoire mais au contraire, ils anticipent le fait qu’il faut prendre soin de notre planète pour un avenir « meilleur ». Non, ils ne sont pas restés à la préhistoire.

« Etre écolo, c’est un effet de mode » :
● Soit, l’effet de mode est considéré comme un projet qui n’aboutira pas et à durée déterminée car le mouvement est trop ambitieux et pas à la portée de tous.
● Soit, les personnes croient que pour se dire « écolo » il suffit de : porter des vêtements du commerce équitable, acheter de la nourriture bio, … Non, ce n’est pas un effet de mode.

Les alternatives écolos ne changeront rien dans la société : comme les alternatives écolos ne permettent pas d’actions directes venant des citoyens, ceux-ci pensent que ce ne sont pas les supérieurs qui pourront faire bouger les choses.

Durant la recherche en bibliothèque nous avons découvert des magazines tels que :
– Le ligueur, Le futur de votre enfant c’est aujourd’hui, n°17, 21 septembre 2016.
– Symbioses, Cultiver en ville, n°103, troisième trimestre 2014.
– Symbioses, Alimentation (Production : de la terre à l’assiette), n°87, troisième trimestre 2010.
– Symbioses, Alimentation (consommation : de l’assiette à la
Terre), n°88, troisième trimestre 2010.
– Imagine, Naomi Klein (Notre modèle économique est en guerre contre la vie sur
Terre), n°109, mai-juin 2015.

·•●oOOo●•·

Le 21 novembre 2016…

– Recherche en autonomie sur le cliché dans différents médias.

Nos réflexions

– Nous avons établi une liste des différents médias alternatifs que nous pourrions solliciter dans notre boîte à clichés tels que : Article de presse, émission télévisée, émission radio, séquence humoristique, image publicitaire, podcast, reportage, discours, …
– Nous nous sommes alors répartis des tâches en fonction des différents médias alternatifs pour se mettre en recherche efficacement.
– Après chaque découverte d’un membre du groupe, nous l’approuvions ou non ensemble. Pour après, l’ajouter à notre liste de sources.

Nos recherches

Emission télévisée :
o On ne demande qu’à en rire: « Les décaféinés »
o On ne demande qu’à en rire: « Constance »
o C’est pas sorcier « T’es carnivore »
o C’est pas sorcier « Filière de la viande »
o Sans chichis « Quel végé êtes-vous? »
o Allô docteur « Nutrition »
o Les Simpsons épisode 5, saison 7

Emission radio :
o Les grosses têtes

Séquence humoristique :
o Parodie de Maitre Gims: Wilaxxx

Image publicitaire :
o La nouvelle gazette: « Interdit par l’AFSCA »
o Lyon Capitale: « Un abattoir humain pour dénoncer l’exploitation animale »
o Le soir: « Manifestation à Bruxelles »
o Vega actu « C’est nous qui sommes normaux, on défend des choses normales »

Podcast :
o Le Youtubeur Didi Chandouidoui « Coup de gueule vegan »
o Les Youtubeurs Jucklie « Mais pourquoi bordel – être vegan? »

Reportage :
o Inteview sur le spectacle de Chantal Ladesou
o Interview Docteur Ellsworth W.
o Discours de Gary
o Face cachée « La viande »

Discours :
o Discours de M. L. King: « I have a dream »

·•●oOOo●•·

Le 23 novembre 2016…

– Cours encadré par Mme Stephen.

– Lors de cette période, nous avons du présenter l’évolution de nos recherches en autonomie.

Nos réflexions

o Lorsque nous avons du présenter nos recherches, nous nous sommes rendu compte que nous avions privilégié la rantabilité. Nous ne savions pas dire la conclusion du contre cliché alors qu’il est important de construire un début de scénario pour sélectionner les sources utiles à la réalisation.

o C’est difficile de se remettre en question mais c’est comme ça que nous avonçons dans notre travail grâce à des avis extérieurs.Réaliser un scénario avant de faire des recherches dans le médias

Nos recherches

Pour la conclusion du contre cliché nous avons conclu ensemble :

➜Les véganes ont des comportements bizarres oui mais… Les autres aussi.

Définition de bizarre : Qui s’écarte de l’usage commun, qui surprend par son étrangeté ; insolite : Une aventure bizarre. Qui s’écarte du bon sens, dont le comportement est anormal : Un original un peu bizarre.

·•●oOOo●•·

Le 24 novembre 2016…

-Cours encadré par Mme Dufaux.

-Approbation de la conclusion de notre contre cliché.

Nos recherches

o Trier les sources.

o Assemblage des vidéos pour avoir un premier jet.

o Recherches de nouvelles sources allant dans le sens de notre scénario.

o Mise à jour du blog.

·•●oOOo●•·

Le 25 novembre 2016 …

  • Nous avons eu l’occasion de nous rendre au salon des médias alternatifs pendant une période de cours. Lors de cette visite, nous avons découvert des professionnels du métier, un large pannel d’informations utiles pour notre travail. Nous avons pu également assister à un débat, il n’était pas directement en lien avec notre cours de divisité mais c’était enrichissant d’apprendre des autres.

Nos recherches 

Finalisation de nos recherches en vue de questions posées :

  • Nos découvertes au salon à mettre en lien avec une des notions théoriques du cours
1) Lors de notre visite au salon, nous avons découvert le livre « La liberté d’expression(pour qui, pour quoi et jusqu’où ?)  » de Stéphane Hoebeke. Ce livre dit que l’expression est libre, mais qu’elle est cette liberté et quelles sont ses limites ? Que sont la vie privée, l’image, l’honneur, la présomption d’innocence, la dignité humaine, la discrimination, le racisme, le sexisme, la violence, la protection des mineurs,… ? L’ouvrage explore les règles de contenu applicables à toute personne qui s’exprime, qu’il soit un enfant de 13 ans ou un dirigeant d’entreprise, qu’il soit célèbre ou anonyme, qu’il communique un fait,une idée ou une opinion, quels que soient le sujet et le mode de diffusion.
Le lien que nous avons fait entre l’ouvrage et le cours se base sur le chapitre 3 « Les valeurs et les discriminations ». Car Stéphane Hoebeke s’est basé sur ses valeurs pour défendre ses actions et leurs donner un sens, il veut ainsi transmettre ses valeurs de liberté à tous. L’une des valeurs qu’il veut défendre est la discrimination qui, comme on l’a vu au cours, sont des comportements négatifs non justifiables émis à l’encontre d’un groupe social donné. Le travail contre toutes les discriminations est comme un voyage qui dure toute une vie et commence en nous-même.
  • Nous avons aussi découvert l’association MRAX qui lutte contre le racisme et les discriminations de différentes sortes. Nous y avons trouvé un livret appelé  » Discrimination, les cartes qui clouent le bec aux idées bêtes … » où l’on peut y trouver des clichés, préjugés concernant les migrants. Par après, ceux-ci sont justifiés et nous avons la preuve du contraire au verso. Nous avons choisi cette découverte car, nous avons fait références aux préjugés au début de l’année et nous en avions conclu, qu’ils ne sont qu’une attitude comportant une dimension évaluative avant de connaitre. Les préjugés sont des jugements sans fondement et on souvent un caractère accusatoire qui n’a pas lieu d’être. C’est le fait de juger avant sans connaître.

Et pour finir, nous avons pu découvrir un fascicule de Délipro jeunesse « Éducation à la citoyenneté, module d’animation » où l’on y développe la vie en société dans les classes maternelles, 6 thématiques y sont abordées : l’utilisation de règles pour créer un cadre convivial intégrant les différences et les croyances de chacun, favoriser la solidarité et le sentiment d’être respecté dans son individualité. Nous avons choisi de développer cette découverte car nous faisons le lien avec la pyramide de Maslow et plus particulièrement le besoin d’appartenance (être reconnu).

Dans une revue, un article: repérer trois valeurs sous-jacentes.

  • 1)  Capacité d’initiative: le projet de Délipro Jeunesse qui consiste à créer eux-mêmes leurs journaux (élèves d’école secondaire).
  • 2)  Intégration: sur base du livret « Points critiques » de l’UJB → La grande lessive.
  • 3)  Contribution: sur base du MRAX → Ensemble, ici, maintenant, agissons!
  • Mentionnez de quelle société il s’agirait
    1. 
Il s’agirait d’une société pluraliste, comme le dit la définition, on pourrait retrouver plusieurs modes de pensées, de comportements, plusieurs partis politiques …
    2. Déterminez comme enseignantes, comment nous nous positionnons.
Pour notre part, en tant qu’institutrices maternelles, nous inviterions les enfants à accepter les personnes telles qu’elles sont sans les juger avant de les connaître et les aider à s’intégrer s’il faut. Nous les inciterions à dire ce qu’ils pensent afin qu’ils développent leur liberté d’expression. Et nous créerions des projets avec eux afin de contribuer à la société de leur propre manière.

 

·•●oOOo●•·

Le 28 novembre 2016…

-Nous avons eu un cours d’informatique avec Madame Laurent Stéphanie sur movie maker.

-Lors de ce cours nous avons appris à partir d’une vidéo que l’on doit télécharger,rajouter une musique, à fusionner la vidéo, à flouter des parties, rajouter des animations sur movie maker.

 

·•●oOOo●•·

Le 29 novembre 2016 …

-A ce cours, nous avont eu la visite de St Hoebeke qui nous a expliqué et montré, plusieurs boites à clichés, le but de ces boites à clichés, comment ça à démarré, ce qu’il attendrait de nous. Son “petit discours” nous a permis de voir plus clair dans le sénario que nous allions faire, ce qui nous a aidé à le réaliser. Il est venu répondre aux questions que l’on se posait, en lui expliquant le sénario que l’on voulait faire il nous a poussé à aller plus loin dans nos recherches.

-Après lui avoir expliqué notre scénario, nous lui avons montré des passages de vidéo que l’on voulait mettre dans notre montage.

Nos réflexions

Nous avons beaucoup réfléchis au scénario que nous voulions réalisé qui est celui-ci:

Dans notre boîte à cliché, aux premiers abords nous illustrons les comportements “bizarre” du mode de vie des personnes veganes. En second plan, nous réalisons la bascule en introduisant une phrase de réflexion pour les téléspectateurs tel que :”Au final défendre une cause est-ce vraiment bizarre?”.

Ensuite nous avons parlé avec monsieur St Hoebeke qui nous a fait réfléchir sur le sens que l’on voudra montré mais surtout sur ce que les médias nous montraient le plus.

Suite à cet échange avec monsieur Hoebeke mais aussi madame Dufaux nous avont pour finir opter pour ce sénario ci:

Dans notre boîte à cliché, aux premiers abords nous illustrons les comportements “bizarre” du mode de vie des personnes veganes. En second plan, nous réalisons la bascule en introduisant une phrase de réflexion pour les téléspectateurs tel que :”est-ce normal de manger de la viande”.

·•●oOOo●•·

Le 06 décembre 2016…

-Création du scénario à l’aide de nos sources.

Nos recherches

Introduction

Comment annoncer le cliché ?

Introduction informatisée, avec des mots qui font penser à des véganes + voix off et vidéo Youtubeur.

Description du défi

Dans notre boite à cliché, aux premiers abords, nous illustrons les comportements « bizarres » de modes de vie des personnes véganes.

Transition

Rembobiner nos sources « pour » le cliché jusqu’à la vidéo du début (Youtubeur) et « le » déchirer + voix off qui dit: « Mais, au fond, qu’est-ce qui est vraiment étrange? »

Contre cliché

Passage de « Famille Pierre à feu », pub Charal (cœur en viande) ou Quick (sélection viande), chanson « Je suis une chipolata » ONDAR, passage des Simspons (entrée et sortie de l’abattoir ou les vaches en liberté), manifestation « pour » la viande, articles de presse

Conclusion

Terminer par le discours de M.L.King: « I have a dream »

·•●oOOo●•·

Le 12 décembre 2016…

Ajout des voix off et du fond musical au scénario.

Nos recherches

Introduction

Step by step (Fredrika)

Comment annoncer le cliché?

Musique pendant 6 secondes,

Voix off: annonce du cliché → « Les véganes tous des bizarres »

Générique avec fond musical, introduction informatisée, avec des mots qui font penser à des véganes et voix off qui annonce le cliché et vidéo Youtubeur.

 

Voix off: un mot pour décrire, une phrase (cliché) → « Des attitudes vraiment étranges »

Description du  défi

Dans notre boite à cliché, aux premiers abords, nous illustrons les comportements « bizarres » de modes de vie des personnes véganes.

Voix off: décrire les images illustrées (en deux phrases)

 

Voix off: Phrase qui répète le cliché (Végane étranges: Youtubeur) et une seconde qui bascule le cliché → « Les véganes, une espèce assez étrange »; « Mais, au fond, qu’est-ce qui est vraiment étrange? »

Transition

Rembobiner nos sources « pour » le cliché jusqu’à la vidéo du début (Youtubeur) et « le » déchirer + voix off qui dit: « Mais, au fond, qu’est-ce qui est vraiment étrange? »

 

Voix off: → « Défendre les animaux ou les manger? »

Contre cliché

Passage rapide de publicités, images + Chanson « Je suis une chipolata » ONDAR, passage des Simspons (entrée et sortie de l’abattoir ou les vaches en liberté), Quick (sélection viande), passage Dikkenek, passage des Visiteurs, passage des Bouchers Verts,

 

Voix off: Qu’en pensez-vous?

Conclusion

Terminer par le discours de M.L.King: « I have a dream »

Le 15 décembre 2016…

Nous avons effectué les dernières petites retouches sur les vidéo, on a remit en place chaque vidéo, conclut sur ce que l’on gardait ou pas. Ensuite, nous avons cherché comment rendre le travail plus beau. Nous avons ajouter des images avec animations. Par la suite Aline a rajouté sa voix pour la voix off et a créé le générique de fin.

Nos recherches

Nous avons cherché après des images d’ordinateur, gsm, écran de cinéma pour y introduire les vidéos. Nous avons placé chaque vidéo une par une sur chaque support pour au final regarder le résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *