Boite à cliché: L’habit fait le pauvre.

Le 18 novembre 2016, nous allons enfin savoir quel cliché nous allons travailler en groupe. C’est ainsi que nous allons choisir la thématique de la précarité pour notre boite à clichés. C’est en lisant le préjugé « L’habit fait le pauvre / ne fait pas le pauvre » que les autres classes de préscolaire ont proposé, nous n’étions pas tout à fait d’accord avec ceux-ci.

Alors nous nous somme posés quelques questions.

  • Que signifie exactement le mot précarité ?
  • Que signifie le mot apparence ?
  • Quel est le message que nous voulons faire passer à partir de ce cliché ?
  • Est-ce que l’habit fait / ne fait pas le pauvre porte uniquement sur l’apparence vestimentaire ?
  • Comment se mettre dans la peau de quelqu’un qui a des préjugés sur la précarité ?
  • Est-ce que la précarité est toujours égal aux SDF ?

Le 21 novembre 2016 , nous entamons la déconstruction du cliché , la première chose que nous avons faites est de rechercher la définition des mots « précarité » et « apparence ».

Définition de la précarité: la précarité est l’absence des conditions et des sécurités permettant à une personne, à une famille, à un groupe, d’assumer pleinement leurs responsabilités et de bénéficier de leurs droits fondamentaux.

Définition d’apparence: ce qui apparaît.

Ensuite, nous avons commencé à rechercher de la documentation, mais on a eu beaucoup de difficultés à trouver des informations car on ne savait pas quoi chercher sur internet ou dans les journaux.

En faisant nos recherches, on s’est dit qu’on pourrait partir du fait que …

Beaucoup de personnes jugent les gens sur leur apparence

Alors que …

Il y a des gens qui vivent dans la précarité et qui sont bien habillés.

Donc …

L’habit ne fait pas la pauvre.

Après avoir mené cette réflexion, nous voulions trouver des images pour illustré mais nous ne savions pas trop comment chercher des photos de « pauvres » et de « riches ».

Nous avons affiné nos recherches en nous basant sur le massage que nous voulions faire passer.

Pour finir nous avons commencé à trouver quelques sources :

Ensuite, nous avons cherché des images et des vidéos avec de l’humour :

Nous avons après rechercher des images sur Jaden Smith , voici l’une qui nous a particulièrement marqué:

Lors de nos recherches, nous sommes tombés sur une vidéo qui nous montrait des photos de personnes sur qui on aurait pu avoir des préjugés. Il y a une photo qui nous a plus marquée et qu’on voulait utiliser dans notre boite à clichés, c’est celle d’un vétéran mais on aurait pu croire qu’il était SDF en voyant la photo.

Nous avons fait des recherches plus approfondies pour bien comprendre la vidéo et pour voir si en choisissant d’insérer cette photo dans notre boite à clichés, on ne faisait pas fausse route.

« il présente d’abord un premier portrait (à gauche) qui met en avant tous les préjugés américains que peut subir le modèle (ethnicité, profession et même orientation sexuelle) et réalise ensuite un deuxième portrait (à droite) qui présente le modèle dans sa réalité, son emploi ou sa passion. »

Source : http://positivr.fr/10-photos-contre-les-prejuges/

Le 25 novembre 2016 , nous nous sommes rendues au salon des médias pour nous aider à avancer dans la recherche de nos informations et de nos sources pour la boite à clichés. Malheureusement nous n’avons rien trouvé pour notre cliché mais nous avons quand même appris des informations pour les autres clichés.

Le 28 novembre 2016 , nous avons travailler avec movie maker et audacity, nous avons pu nous rendre compte de tous les logiciels que nous allions utilisé mais pour finir nous avons décidé d’utiliser Imovie sur le macbook.

Le 29 novembre 2016, nous avons rencontré Monsieur Hoebeke, nous avons eu un déclic sur cette photo, quand nous avons dû écrire le message que nous voulions faire passer dans notre vidéo.

C’est à partir de cette photo que nous avons construit notre message qui est le suivant :

« Beaucoup de personnes jugent les gens sur leur apparence car les gens préfèrent catégoriser plutôt que de connaitre. Il suffirait d’une information en plus pour que toutes ces personnes soient rassurées. Ceci montre qu’il ne faut pas s’attarder aux préjugés. »

Nous avons affiné nos recherches en nous basant sur le massage que nous voulions faire passer.

Ensuite, nous avons écrit le  12 décembre 2016 , ce que nous allions dire en voix off et surtout notre script pour toute la capsule.

Bigard
5 Photos L’habit ne fait pas le moine », « il ne faut pas se fier aux apparences », voilà deux expressions qui malheureusement sont toujours d’actualités.

L’être humain n’arriverait-il pas à se défaire de ses clichés et de ses à priori ?

Gad Elmaleh
La petite fille Serait-elle devenue menteuse, voleuse ou encore sale et repoussante ?
Pickpocket
Le vértéran Les gens se jugent souvent sur leur apparence car ils catégorisent plutôt qu’aller à la rencontre de l’autre.

Il suffit parfois de montrer une information en plus pour être rassurer.

Coluche
Jaden Smith Les codes vestimentaires ont beaucoup changé. On se demande même s’ils ne sont pas inversés. « Le pauvre » s’habille comme « le riche » et « le riche » comme le pauvre »
Témoignage
Cristiano Ronaldo Les gens vont au-delà de l’apparence s’ils ont un réel désir de communiquer avec la personne. Ceci montre qu’il ne faut pas s’attarder sur les préjugés.

 

Après avoir écrit le script, nous avons encore rechercher une vidéo et une photo pour compléter notre boite à clichés.

Ensuite, nous avons montré notre travail et nous avons modifié le script :

Bigard
5 Photos « L’habit fait le moine » « il faut pas se fier aux apparences » voilà deux expressions qui sont toujours d’actualités.
Gad Elmaleh
La petite fille Serait-elle devenue menteuse, voleuse ou encore sale et repoussante ?
Pickpocket
Le vértéran Les gens se jugent souvent sur leur apparence. Et s’il suffisait d’une info sur la personne en plus pour aller vers elle ?
Coluche
Jaden Smith Les codes vestimentaires ont beaucoup changé. On se demande même s’ils ne sont pas inversés. « Le pauvre » s’habille comme « le riche » et « le riche » comme le pauvre »
Témoignage
Cristiano Ronaldo
Récapitulatif Et si nous allions au-delà des apparences ?

Voici quelques photos qui nous ont grandement aidé lors de la réalisation de la boite à cliché:

Après tout ce script nous avons entamé la réalisation sur Imovie, notre boite à clichés prenait enfin forme après tous les cours de projet capsule.

Nous sommes le 16 décembre 2016 et notre boite à clichés est enfin terminée. Et chacune de nous est satisfaite du travail que nous avons chacune accomplie.

 

Enola Cabaraux , Emilie Hannevart , Justine Trefois et Mégane Forys élèves en première préscolaire C.

on a tous besoin d’un père et d’une mère

Cliché « on a tous besoin d’un père et d’une mère »
Nous avions commencé par discuter de notre point de vue sur le sujet ; que pensions-nous des familles homoparentales et de l’homosexualité en général. Nous voulions utiliser de vrai témoignages, mais madame Stephenne nous a rappeler que tout devait venir des médias.
Après une première série de recherches, nous avons mis en commun afin de discuter du « thème » principal que nous voulions utiliser pour notre capsule.
-l’adoption
-l’éducation
-l’exclusion/intégration
-manque d’une figure paternelle/maternelle…œdipe

Ensuite, nous nous sommes partagé les tâches : – l’une recherche des articles/images
– Une autre recherche des vidéos/clips
– Et la dernière s’occupe des émissions télé et radios
Nos recherches s’orientaient surtout sur le fait que les familles homoparentales sont aussi heureuses que les familles « normales », celles que l’on nous présente dans les médias. Nous avons trouvé des vidéos, images et d’autres articles qui allaient dans ce sens.

Petit à petit, notre capsule prit forme. Nos recherches sont devenues plus ciblées. Nous commencions à réfléchir à la structure de notre capsule, aux paroles de la voix Off. Nous avions de nouveau regardé les vidéos pour définir les séquences que nous voulions intégrer dans la capsule.
Nous avions remarqué que les médias nous montraient toujours cette image de famille normal comme étant LA famille parfaite… mais après tout… qu’est-ce qu’une famille normale ? Pourquoi des enfants ayant deux papas ou deux mamans ne peuvent-ils pas être heureux ? Après tout, on sait aussi que des enfants peuvent être malheureux dans une famille avec un papa et une maman….